Less Saves The Planet

Sélectionner une page

Terrae : l’avenir de l’agriculture urbaine

Terrae : l’avenir de l’agriculture urbaine

Terrae, ou anciennement appelée Terre de Monaco, offre depuis 2016 une agriculture urbaine qui s’étend sur 1600m2 de sol et de toiture. De quoi rafraîchir la ville et dans les années à venir la Belgique, Nice, le Cap d’Agde et bien d’autres !

Venant tout droit de Suisse, Jessica Sbaraglia, fondatrice de Terrae, a déjà connu plusieurs vies. Espoir du tennis suisse, mannequinat ou encore le monde du luxe, c’est en 2010 qu’elle pose ses valises à Monte-Carlo pour suivre des études de design.

Tout change en 2015, lorsque sa société de design ferme, Jessica va alors prendre une décision qui va changer sa vie, et celle de la ville de Monaco : ce sont ses souvenirs d’enfance, de potagers chez ses parents qui vont lui donner l’inspiration de fonder Terre de Monaco, puis renommée en 2021 Terrae.

terrae

Une projet d’avenir

Le projet Terrae consiste à créer des parcelles de fruits et légumes, ou encore aromates et fleurs. Les produits sont très diversifiés et respectueux de l’environnement. Il y a aussi des ruches et des poules pour permettre de produire son propre miel et ses œufs. Les produits cultivés se veulent saisonniers et frais, pour être consommés localement dans les espaces urbains. Ainsi, hôpitaux, écoles et entreprises peuvent créer leur propore potager sous la bienveillance de Terrae !

Des ateliers sont également proposés pour les adultes, tels que la découverte et dégustation de fleurs comestibles et d’aromates, des miels et œufs pour les entreprises. Ils font aussi découvrir l’art du potager pour mieux vous accompagner dans votre création, par la suite.

De quoi ravir les villes, souvent pauvres en espaces verts, pourtant si importants pour notre alimentation et la qualité de l’air. Leur action dans les écoles est aussi un moyen de sensibiliser les enfants à l’importance de protéger leur environnement, mais aussi leur permettre de créer un lien direct avec la nature.

terrae

Quant aux hôpitaux, leur intervention est plus centrée vers le service psychiatrie, offrant un atelier « thérapeutique » pour les patients. De manière générale, les citadins peuvent tisser un véritable lien durable avec la nature et la biodiversité, c’est aussi plus agréable à l’œil et produire sa propre nourriture et la consommer est un sentiment très agréable.

Passer de Terre de Monaco à Terrae n’a pas été un choix fait au hasard. En effet, au fur et à mesure des années l’entreprise a pris de l’ampleur, et l’ambition de Jessica est d’exporter son concept d’agriculture urbaine à l’international. Alors naturellement, le nom se veut désormais plus globalisant.

Ce projet n’aurait bien sûr pas pu voir le jour sans l’aide de partenaires. Le premier à avoir fait confiance à Terrae n’est autre que le prince Albert II de Monaco. Il a ainsi confié 30m2 à la Fondation Albert II pour y implanter un potager, influençant beaucoup d’autres personnes à s’y intéresser.

De plus, Jessica travaille en étroite collaboration avec des Chefs étoilés, comme Marcel Ravin et Frédéric Ramos. A cela vient s’ajouter des établissements hôteliers, des particuliers, l’Éducation Nationale mais aussi des architectes et promoteurs immobiliers, rien que ça !

terrae

La permaculture comme maître mot

Les potagers de Jessica n’auraient pas pu voir le jour sans un plan précis d’agriculture. Pionnière dans ce domaine à Monaco, concevoir un écosystème régénératif ne peut se faire qu’avec la permaculture. Pour assurer la pérennité des cultures, il fallait adopter la rotation et la diversité de culture, de paillage et bannir tout pesticide.

La mécanisation est quasiment inexistante et aussi difficilement possible dans les milieux urbains, il est alors nécessaire de s’adapter à son environnement et choisir les bons fruits et légumes à cultiver. La permaculture a bien des avantages quand l’on sait qu’une poule va produire des œufs, mais aussi recycler vos déchets végétaux tout en produisant de l’engrais.

Les fermes de Terrae sont idéales, et occupent avec les potagers plus de 1 600 m², dispersés sur 5 parcelles, aussi bien en sol que sur les toits. Et avec 50 poules et 10 ruches, pas de doute la permaculture a toute sa place dans les villes bétonnées du monde entier !

terrae

Pour retrouver toute notre actualité, retrouvez-nous sur Instagram et sur notre compte Twitter.

Nous publions quotidiennement sur nos réseaux sociaux afin que vous puissiez être à la page tous les jours. Vous pouvez également partager depuis les options affichées en bas de page, nos contenus sur vos propres réseaux !

Rendez-vous sur Terrae pour en savoir plus !

A bientôt pour notre prochain article !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-sept − deux =

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

  • Alexandra Fechner

    Alexandra Fechner

  • Lorenz Bäumer

    Lorenz Bäumer

    Nous accueillons sur notre blog un invité brillantissime : Lorenz Baumer …
  • Jean-Marc Barr

    Jean-Marc Barr

    L’acteur franco-américain, Jean-Marc Barr, s'est illustré dans le Grand Bleu …
  • Nicoletta

    Nicoletta

    Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson …
  • Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso est juriste de formation, producteur de documentaires …
  • Michel Drucker

    Michel Drucker

    Avec plus de cinq décennies au compteur, Michel Drucker a …
  • Anthony Delon

    Anthony Delon

    L’acteur franco-américain a brillé dans des films qui ont marqué …
  • STEPHANE BERN

    STEPHANE BERN

    Animateur radio et télévision aussi bien qu’auteur de nombreux ouvrages, …
  • INÈS DE LA FRESSANGE

    INÈS DE LA FRESSANGE

    Égérie Chanel, directrice artistique ou encore rédactrice mode, Inès de …
  • CYRIELLE CLAIR

    CYRIELLE CLAIR

    Cyrielle Clair est depuis des années soucieuse de l’environnement dans …
  • BERNARD MONTIEL

    BERNARD MONTIEL

    Animateur de radio et de télévision émérite, Bernard Montiel est …
  • MAUD FONTENOY

    MAUD FONTENOY

    Vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur, Maud Fontenoy …

Contact

Pin It on Pinterest

Share This