Less Saves The Planet

Sélectionner une page

Toopi : L’urine, source d’agriculture

Toopi : L’urine, source d’agriculture

Les engrais chimiques sont un fléau pour l’environnement et un vrai coût pour les agriculteurs. Face à ce problème Toopi Organics, une start-up basée à Loupiac de la Réole propose de transformer l’urine humaine en fertilisant biologique. Une idée qui bénéficie à tout le monde et propose une alternative concrète et efficace face aux géants de l’engrais. 

Une idée qui bénéficie à tout le monde et propose une alternative concrète et efficace face aux géants de l’engrais.  Si certains la boivent, d’autres l’utilisent pour l’agriculture : l’urine humaine. C’est le cas de Toopi, une start-up lauréate du programme « French Tech Green 20 ».

Avec un concept déconcertant, cette licorne propose un projet innovant, valorisant le fertilisant biologique. Le principe s’avère simple : utiliser l’urine humaine pour la recycler en fertilisant bio. De surcroît, les bénéfices sont multiples. Le premier avantage facilite la vie des agriculteurs leur offrant un nouvel outil de travail à un prix défiant toute concurrence. Le second impacte directement l’assainissement de l’eau permettant de réduire le coût financier et énergivore, sous la forme de chasses d’eau et stations d’épuration, mais aussi la consommation d’eau. Chaque année c’est 6000 milliards d’eau potable qui sont utilisées en Europe pour traiter l’urine. Le bonus reste que cette solution n’est pas créatrice de déchets. 

Une découverte hors du commun

Une idée qui est venue au jeune entrepreneur Michael Roes alors qu’il cherchait à développer son entreprise de fertilisant naturel à base de plantes. Si l’urine était utilisée par l’Homme avant l’invention des engrais pétrochimique, elle posait beaucoup de problèmes dans son application et sa logistique. Mais l’idée lui est venu miraculeusement à l’aide d’un ami propriétaire de toilettes sèches … Ce dernier, expliquait que le coût pour se débarrasser de l’urine dans des stations d’épuration était trop onéreux ! « Il m’a demandé si j’avais une idée pour réutiliser cette ressource, qui pourtant, a beaucoup d’applications. » Explique Michael Roes, PDG et fondateur de Toopi Organics.

« En creusant le sujet je me suis rendu compte que l’urine ne pouvait pas être utilisée en tant que fertilisant, de par son manque de composant. En revanche, c’est un excellent milieu de culture de bactéries » continue-t-il. En mélangeant plusieurs produits à de l’urine dans une bouteille, au bout de deux jours la bouteille s’était transformée en culture à bactéries. Suite à des études avec l’institut Pasteur et le CNRS ils mettent en place un procédé « low-tech » transformant l’urine en fertilisant à moindre coût sans renier sur son efficacité. « Avec 1 litre d’urine nous arrivons à fabriquer 1 litre de fertilisant bio » raconte Monsieur Roes.

Depuis le lancement de la start-up en 2019, ils travaillent de concert avec des acteurs locaux comme les collectivités territoriales, les agriculteurs ou encore les professionnels de l’assainissement. Cela leur permet de travailler en circuit court, car tous les lieux de collectes, transformations et d’utilisations se situent dans un rayon de 100km. Avec un premier essai concluant en cours dans la région de Nouvelle-Aquitaine, ils récoltent l’urine via des toilettes spécifique présentent dans différents collèges, lycées, festivals et laboratoires d’analyses. Si tout est prêt de leur côté, ils n’attendent plus que « le tampon réglementaire » pour vendre leur solution début 2022. 

Une solution prometteuse 

Une solution qui fait parler d’elle pour son innovation, notamment à travers les différents prix qu’ils ont reçu. Par exemple : la licorne a obtenu les lauréats de French Tech Green 20, du concours i-Lab 2021 ou encore de Digital InPulse 2021. Des vitrines qui séduisent le marché mondial, rendant possible la future mise en place de leur technologie dans soixante pays, incluant la Chine. Mais aussi leur a permis d’attirer des investisseurs générant près de 6 millions d’euros en capital d’amorçage. 

Leur premier produit agit sur la disponibilité du phosphore dans les sols cultivables, mais ils sont déjà en train de développer de nouvelles solutions. A l’avenir, un nouveau type de culture de bactéries peut servir pour fixer l’azote atmosphérique, mais aussi avoir des actions insecticides et fongicides.

L’urine transformée par Toopi se présente comme une solution viable dont le développement est prometteur. Un des problèmes primordiaux de l’agriculture reste que l’engrais minérale est un outil de travail destructeur, mais peu onéreux et facile d’application. Leur invention pourrait contourner ces deux obstacles et offrir une nouvelle manière plus biologique de produire des fruits et légumes. L’eau économisée dans leur procédé est en accord avec le chapitre 4 du livre Less Saves The Planet. Car cette ressource reste essentielle à la vie et l’ingérence humaine dans le cycle de l’eau à un impact considérable.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

  • Alexandra Fechner

    Alexandra Fechner

  • Lorenz Bäumer

    Lorenz Bäumer

    Nous accueillons sur notre blog un invité brillantissime : Lorenz Baumer …
  • Jean-Marc Barr

    Jean-Marc Barr

    L’acteur franco-américain, Jean-Marc Barr, s'est illustré dans le Grand Bleu …
  • Nicoletta

    Nicoletta

    Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson …
  • Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso est juriste de formation, producteur de documentaires …
  • Michel Drucker

    Michel Drucker

    Avec plus de cinq décennies au compteur, Michel Drucker a …
  • Anthony Delon

    Anthony Delon

    L’acteur franco-américain a brillé dans des films qui ont marqué …
  • STEPHANE BERN

    STEPHANE BERN

    Animateur radio et télévision aussi bien qu’auteur de nombreux ouvrages, …
  • INÈS DE LA FRESSANGE

    INÈS DE LA FRESSANGE

    Égérie Chanel, directrice artistique ou encore rédactrice mode, Inès de …
  • CYRIELLE CLAIR

    CYRIELLE CLAIR

    Cyrielle Clair est depuis des années soucieuse de l’environnement dans …
  • BERNARD MONTIEL

    BERNARD MONTIEL

    Animateur de radio et de télévision émérite, Bernard Montiel est …
  • MAUD FONTENOY

    MAUD FONTENOY

    Vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur, Maud Fontenoy …

Contact

Pin It on Pinterest

Share This