Less Saves The Planet

Sélectionner une page

Adionics : la startup du dessalement des océans

Adionics : la startup du dessalement des océans

Le dessalement des océans pour en tirer une eau potable, ce n’est pas nouveau. Mais une startup qui parvient à le faire tout en respectant l’environnement, ça c’est inédit ! Défi réussi pour Adionics qui a su tirer bien d’autres bénéfices des composants aqueux, avec notamment, le lithium.

Créée en 2012, Adionics révolutionne le marché de lithium grâce à sa technologie dextraction sélective de sels dans leau. Une technologie unique capable aussi bien de rendre potable leau de mer, que dextraire de manière sélective certains sels de valeur de leau salée tels que le lithium et bien d’autres !

dessalement des océans

Un défi écologique relevé grâce à Flionex : Le dessalement des océans

Guillaume De Sousa, conscient du défi écologique de l’eau, crucial pour les années à venir, s’intéresse au dessalement dès 2008.

Avec une approche qui lui est propre, il décide de se concentrer sur une solution d’extraction de sel de l’eau, au lieu d’extraire de l’eau via de l’eau salée, ce qui est très polluant à mettre en place. En choisissant une nouvelle approche, il intègre un incubateur de Centrale Paris où il crée Adionics en 2012.

Dès 2014, un premier démonstrateur industriel est installé d’abord au Emirats Arabes Unis, puis un second en France. Mais tout démarre véritablement un an plus tard, lorsque Adionics est reconnue comme une solution de rupture pour le dessalement de l’eau de mer, lauréate du concours mondial de l’innovation, rien que ça ! Un vrai coup de génie, réussissant à mêler dessalement de l’eau de mer et impact environnemental

Mais un tel procédé ne peut pas être le fruit d’un quelconque hasard. En effet c’est grâce aux prouesses de la chimie « supramoléculaire », démontrant que chaque matière est composée d’atomes et d’ions. Lorsque l’on analyse les sels dissouts dans l’eau, ces derniers sont de fait hydrophile, il s’agit alors d’inverser la tendance en les rendant hydrophobe pour les extraire simplement !

L’équipe de chercheurs d’Adionics a trouvé la clef en créant une solution d’extraction baptisée Flionex. Il s’agit d’une formulation moléculaire spécifique, sous la forme d’une solution liquide, elle est mise en œuvre dans un procédé basé sur un différentiel de température baptisé AquaOmnes.

Mise en contact avec l’eau salée à température ambiante, elle capte les sels d’intérêt et les libère à température plus élevée, régénérant ainsi la formulation Flionex qui peut à nouveau être utilisée, donc 0 gaspillage. Une fois libérés, les sels extraits sont convertis en produit pour différents commerces.

Cette innovation unique au monde,  permet de ne pas utiliser de réactif chimique, d’éviter les questions de logistiques émettrices de CO2, et surtout d’éviter le rejet de saumure hautement concentrée en sels et minéraux dans la mer. Une bonne nouvelle pour la planète !

dessalement des océans

L’extraction de lithium en prime : Un dessalement des océans soutenu ! 

Avec le soutien de l’ADEME, de la BPI France et autres nombreux actionnaires, Adionics a su se donner les moyens de ses ambitions ! Tout commence en 2017, lorsque Patrick Peters devient le CEO de l’entreprise. Il décide de vite orienter les projets vers l’extraction du lithium.

Ainsi, au lieu de se contenter de juste enlever le sel de l’eau, on garde maintenant certains composants comme le lithium qui a une grande valeur économique. En termes de sels, la startup a le choix, les éléments présents dans les saumures sont nombreux : magnésium, calcium, potassium, bromures mais surtout le lithium.

C’est l’occasion d’apporter un coup de pouce à la demande mondiale de ce métal mou, indispensable à la fabrication de batteries et de composants électroniques. Souvent extrait avec des moyens très peu écologiques, ici c’est une véritable révolution dans le domaine !

En plus de répondre aux attentes écologiques, Adionics gagne en efficacité, en doublant les rendements et en produisant du lithium beaucoup plus pur. « Cette pureté est indispensable dans la production de batteries », précise le CEO.

Pour retrouver toute notre actualité, retrouvez-nous sur Instagram et sur notre compte Twitter.

Nous publions quotidiennement sur nos réseaux sociaux afin que vous puissiez être à la page tous les jours. Vous pouvez également partager depuis les options affichées en bas de page, nos contenus sur vos propres réseaux !

Voir l’article sur PEINDRE SON TOIT EN BLANC : LE GESTE ECOLOGIQUE QUI SAUVE

A bientôt pour notre prochain article !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × 2 =

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

  • Alexandra Fechner

    Alexandra Fechner

  • Lorenz Bäumer

    Lorenz Bäumer

    Nous accueillons sur notre blog un invité brillantissime : Lorenz Baumer …
  • Jean-Marc Barr

    Jean-Marc Barr

    L’acteur franco-américain, Jean-Marc Barr, s'est illustré dans le Grand Bleu …
  • Nicoletta

    Nicoletta

    Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson …
  • Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso est juriste de formation, producteur de documentaires …
  • Michel Drucker

    Michel Drucker

    Avec plus de cinq décennies au compteur, Michel Drucker a …
  • Anthony Delon

    Anthony Delon

    L’acteur franco-américain a brillé dans des films qui ont marqué …
  • STEPHANE BERN

    STEPHANE BERN

    Animateur radio et télévision aussi bien qu’auteur de nombreux ouvrages, …
  • INÈS DE LA FRESSANGE

    INÈS DE LA FRESSANGE

    Égérie Chanel, directrice artistique ou encore rédactrice mode, Inès de …
  • CYRIELLE CLAIR

    CYRIELLE CLAIR

    Cyrielle Clair est depuis des années soucieuse de l’environnement dans …
  • BERNARD MONTIEL

    BERNARD MONTIEL

    Animateur de radio et de télévision émérite, Bernard Montiel est …
  • MAUD FONTENOY

    MAUD FONTENOY

    Vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur, Maud Fontenoy …

Contact

Pin It on Pinterest

Share This