Less Saves The Planet

Sélectionner une page

Le rangement, une tendance bien-être

Le rangement, une tendance bien-être

Ne voyez plus le rangement comme une corvée mais plutôt comme un acte salutaire pour votre bien-être. Ranger a d’énormes bienfaits et ce sur plusieurs plans. Pourquoi ne pas profiter de vos moments d’inactivité ponctuelle à la maison pour accomplir cette tâche tant rebutée ?

Bonjour, les bienfaits !

Pourquoi faut-il ranger, me direz-vous ? Trouver un équilibre dans votre manière de ranger est très bénéfique pour vous et votre entourage. En général, le fait de s’attarder à la tâche pendant des heures pour éventuellement profiter d’un espace qui sent bon le propre apporte un grand sentiment de satisfaction. Et oui, n’avez-vous jamais été content après une bonne séance de nettoyage ?

Pour certains, il est difficile de l’envisager mais le rangement apporte de réels effets. Chez vous, vous serez bien plus organisé parce que vous saurez où sont rangées les choses. Fini, les heures perdues à la recherche de vos clés !

 

Le rangement est aussi un moyen de faire des économies pour devenir consom’acteur. Un intérieur désencombré limite le gaspillage alimentaire. En effet, les paquets alimentaires cachés au fond de vos placards n’auront plus lieu d’être. En achetant moins et bien, plus rien ne finira à la poubelle.

 

Vous allez devenir maître de votre esprit pour améliorer votre santé. Dans l’imaginaire collectif, quand on pense désordre on imagine des lieux sales, remplis de poussière. Un intérieur rangé est tellement plus facile à entretenir. Surtout qu’en faisant cela, vous penserez à autre chose que vos tracas du quotidien et allégerez votre charge mentale.

Oust le désordre !

Pour bien cerner l’importance du rangement, il faut comprendre les conséquences du désordre.

Des études démontrent qu’il a une incidence sur notre santé mentale. Bien évidemment, le fait de ne pas trouver rapidement ce dont nous avons besoin en est une, mais pour certains, les répercussions sont beaucoup plus importantes. Des chercheurs de l’Université de Neuroscience de Princeton ont constaté que le désordre réduit notre capacité de se concentrer sur une tâche, ce qui serait attribuable au fait d’être distraits par tout ce qui nous entoure [1].

Il contribuerait ainsi à diminuer le rendement et à augmenter le niveau de stress. En effet, une étude de l’University of California, Los Angeles (UCLA) menée sur une période de neuf ans a démontré des taux plus élevés de cortisol, l’hormone du stress, chez des femmes vivant dans un foyer désordonné [2]. D’autres ont établi un lien entre désordre, troubles du sommeil et anxiété.

Comme dit précédemment, le rangement donne un sentiment d’accomplissement – ce qui est très important dans le traitement des problèmes de santé mentale – ainsi que la confiance nécessaire pour relever d’autres défis.

Le rangement, c’est maintenant !

Vous ne savez pas par où commencer ? Suivez les conseils pratiques de Less Saves The Planet pour enfin passer à l’action.

Procéder au rangement demande à être méthodique. Il est indispensable d’effectuer un tri en séparant les articles que vous donnez, que vous recyclez et que vous jetez dans des sacs différents. Vous pouvez prendre tout le temps qu’il vous faut, en revanche il vaut mieux commencer une pièce à la fois. Pour éviter de s’éparpiller, vous passerez à une autre pièce quand la précédente sera terminée.

Créez des petits challenges pour enchaîner les victoires personnelles : renoncez, par exemple, à des vêtements dans lesquels vous ne rentrez plus et donnez-les à ceux qui en ont le plus besoin. Au final, faire le tri nous aide aussi à être plus humain. Finissez par adopter une routine quotidienne de 10 à 15 minutes pour remettre à leur place les objets qui traînent. La routine se transformera petit à petit en une habitude à long terme.

Un rangement bien fait est l’idéal pour se débarrasser de ce qui nous encombre littéralement afin de libérer notre esprit. C’est en effet plus agréable d’avoir une vision claire et nette sur son logement.

[1] Interactions of top-down and bottom-up mechanisms in human visual cortex, Stephanie McMains et Sabine Kastner, Neuroscience Journal, 2011.

[2] No place like home: home tours correlate with daily patterns of mood and cortisol, Darby E. Saxbe et Rena Repetti, Personality & Social Psychology Bulletin, 2010.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

  • Lorenz Bäumer

    Lorenz Bäumer

    Nous accueillons sur notre blog un invité brillantissime : Lorenz Baumer …
  • Jean-Marc Barr

    Jean-Marc Barr

    L’acteur franco-américain, Jean-Marc Barr, s'est illustré dans le Grand Bleu …
  • Nicoletta

    Nicoletta

    Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson …
  • Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso est juriste de formation, producteur de documentaires …
  • Michel Drucker

    Michel Drucker

    Avec plus de cinq décennies au compteur, Michel Drucker a …
  • Anthony Delon

    Anthony Delon

    L’acteur franco-américain a brillé dans des films qui ont marqué …
  • STEPHANE BERN

    STEPHANE BERN

    Animateur radio et télévision aussi bien qu’auteur de nombreux ouvrages, …
  • INÈS DE LA FRESSANGE

    INÈS DE LA FRESSANGE

    Égérie Chanel, directrice artistique ou encore rédactrice mode, Inès de …
  • CYRIELLE CLAIR

    CYRIELLE CLAIR

    Cyrielle Clair est depuis des années soucieuse de l’environnement dans …
  • BERNARD MONTIEL

    BERNARD MONTIEL

    Animateur de radio et de télévision émérite, Bernard Montiel est …
  • MAUD FONTENOY

    MAUD FONTENOY

    Vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur, Maud Fontenoy …

Contact

Pin It on Pinterest

Share This