Less Saves The Planet

Sélectionner une page

130g de viande pour sauver la planète

130g de viande pour sauver la planète

Et si nous vous disions que réduire votre consommation de viande pouvait sauver la planète ? En effet, nous pensons que limiter l’apport de protéines à 130g de viande par personne et par jour, présente de nombreux bienfaits pour la planète et même pour notre organisme. Nous consommons actuellement en moyenne de 200 à 220 g de viande par jour. Cependant, l’industrie de l’élevage accentue la déforestation et l’effet de serre, étant notamment responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine. Si ce constat peut faire froid dans le dos, nous maintenons qu’il reste possible de modérer l’impact sur la planète en contrôlant sa consommation de viande.

130g de viande

130g de viande : la quantité à ne pas dépasser

La production de viande représente une proportion non négligeable des émissions de gaz à effet de serre et des terres agricoles représentées. Selon nos calculs, les 130g de viande permettraient d’économiser près de :

  • 1 818 kg d’émissions de gaz à effet de serre par consommateur ;
  • 1 385,37 litres d’eau ;
  • 3,69 kg de végétaux ;
  • 22,61 m2 de terres agricoles et d’élevage.

Et tout ça en une seule assiette ! Ainsi, plus nous réduirons notre consommation de viande, plus l’impact positif sur la planète sera grand.

Bienfaits pour notre santé

Il est tout autant bienfaiteur pour notre organisme de réduire notre consommation de viande. Premièrement, réduire les quantités permet de prendre son temps lors des repas. Ceci favorise la digestion et permet d’être rassasié plus rapidement.

Il est recommandé à plus large échelle de ne manger de la viande qu’une fois par jour et de préférence au déjeuner. Essayez aussi de limiter la viande à 500 grammes par semaine si possible. Il faut savoir que depuis 2015, la viande rouge est classée comme « probablement cancérogène ». En effet, elle peut causer un cancer du colon comme l’explique Nathalie Négro, diététicienne : « L’excès d’acides biliaires produits pour digérer les graisses contenues dans la viande rouge peut irriter le côlon. Pour calmer l’inflammation, notre organisme produit de nouvelles cellules. Si dans ces cellules, des cellules cancéreuses étaient déjà présentes, elles vont se multiplier plus facilement ».

Mais alors que nous reste-t-il à manger si nous réduisons la quantité de viande dans nos assiettes ? Figurez-vous que consommer plus d’aliments d’origine végétale garantit un fort apport en fibres, en vitamines et en nutriments bénéfiques pour notre organisme. D’un autre côté, cela assure un plus faible apport en calories. En ce qui concerne la viande, n’hésitez pas à manger des plats en sauce, cela aide à al réduction de la consommation de la viande.

Chacun est libre de choisir le régime alimentaire qui lui convient, ainsi nous ne pensons pas qu’il soit nécessaire d’exclure totalement la viande de son alimentation. En consommant peu de viande, vous réduirez vos risques d’obésité et de maladies cardiovasculaire tout en bénéficiant de protéines animales.

130g de viande

Le flexitarisme : un mode de consommation efficace

Le régime dit « flexitarien » consiste à limiter sa consommation de produits d’origine animale et à l’orienter vers des produits biologiques ou écoresponsables. En consommant de façon occasionnelle, vous pourrez privilégier une viande de qualité, produite à la fois dans le respect des animaux et de l’environnement. Les animaux élevés avec considération donnent une meilleure viande du fait de leur alimentation souvent sans antibiotique ou substance toxique et de leur faible niveau de stress.

Les protéines d’origine animale, par rapport à celles trouvées dans la plupart des végétaux présentent l’avantage d’être complètes. Autrement dit, elles procurent à elles seules les acides aminés nécessaires à notre organisme.

Voilà pourquoi, sans trop de contraintes le régime flexitarien pourrait être envisagé pour préserver la planète.

 

Pour retrouver toute notre actualité, retrouvez-nous sur  Instagram et sur notre compte Twitter.

Nous publions quotidiennement sur nos réseaux sociaux afin que vous puissiez être à la page tous les jours. Vous pouvez également partager depuis les options affichées en bas de page, nos contenus sur vos propres réseaux !

Voir l’article sur Qu’en est-il de la viande et des produits laitiers ?

A bientôt pour notre prochain article !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × trois =

Nos dernières vidéos

Pimp my planet

  • Alexandra Fechner

    Alexandra Fechner

  • Lorenz Bäumer

    Lorenz Bäumer

    Nous accueillons sur notre blog un invité brillantissime : Lorenz Baumer …
  • Jean-Marc Barr

    Jean-Marc Barr

    L’acteur franco-américain, Jean-Marc Barr, s'est illustré dans le Grand Bleu …
  • Nicoletta

    Nicoletta

    Nicoletta est l’une des plus belles voix de la chanson …
  • Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso

    Olivier Widmaier Picasso est juriste de formation, producteur de documentaires …
  • Michel Drucker

    Michel Drucker

    Avec plus de cinq décennies au compteur, Michel Drucker a …
  • Anthony Delon

    Anthony Delon

    L’acteur franco-américain a brillé dans des films qui ont marqué …
  • STEPHANE BERN

    STEPHANE BERN

    Animateur radio et télévision aussi bien qu’auteur de nombreux ouvrages, …
  • INÈS DE LA FRESSANGE

    INÈS DE LA FRESSANGE

    Égérie Chanel, directrice artistique ou encore rédactrice mode, Inès de …
  • CYRIELLE CLAIR

    CYRIELLE CLAIR

    Cyrielle Clair est depuis des années soucieuse de l’environnement dans …
  • BERNARD MONTIEL

    BERNARD MONTIEL

    Animateur de radio et de télévision émérite, Bernard Montiel est …
  • MAUD FONTENOY

    MAUD FONTENOY

    Vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes Côte d’Azur, Maud Fontenoy …

Contact

Pin It on Pinterest

Share This